Fender Kurt Cobain Jaguar : Avis et Test complet

Certaines guitares sont synonymes de guitaristes emblématiques. Eric Clapton joue une Strat, Angus Young joue une SG, et Kurt Cobain jouait une Jaguar. Pour célébrer ce couple emblématique, Fender a sorti la Jaguar Signature Kurt Cobain, avec quelques extras et quelques clins d’œil au légendaire leader de Nirvana. Regardons de plus près.

Corps, tête et manche

Il y a généralement deux types de guitares signées : celles où l’on voit immédiatement quel guitariste emblématique a inspiré le modèle (comme la Frankenstrat d’EVH ou la Speed of Light de Michael Angelo Batio), et celles où les choses sont un peu plus subtiles. La Jag Kurt Cobain fait définitivement partie de cette dernière catégorie, avec un design Jaguar relativement standard dans une peinture sunburst intemporelle sur un corps classique raccourci à 24″ de longueur.

En y regardant de plus près, cependant, Fender a ajouté quelques clins d’œil à Cobain dans le design de cette guitare, comme une plaque de manche gravée d’un logo Fender spécial dessiné par Cobain. Parmi les autres caractéristiques qui attirent l’attention, citons la tête de la Strat et le logo spaghetti des années 50, ainsi que les couvercles de micros blancs vieillis et les bordures blanches sur la touche.

Le corps est en aulne massif et le manche en érable est boulonné, avec une forme en C moderne et facile à jouer. Le dos a une finition brillante, tandis qu’il est surmonté d’une touche en palissandre et de 22 frettes medium jumbo. Fabriquée dans l’usine mexicaine de Fender, l’ajustement, la finition et le réglage sont excellents, même pour une guitare de ce prix.
un prix plus élevé.

Lisez aussi :  Fender American Professional Stratocaster II : Avis et Test complet

Bien sûr, cette Jaguar existe aussi en version pour gauchers, pour que vous puissiez en jouer exactement comme Cobain lui-même.

Caractéristiques techniques

Si le design et la construction de la carrosserie sont louables, c’est au niveau du matériel que cette Jaguar prend vraiment vie. Pour commencer, il est équipé de deux puissants humbuckers DiMarzio au lieu de simples bobines, qui fournissent des sons grunge et rock puissants à la demande. Il s’agit d’un DP103 PAF 36th Anniversary bucker dans le manche, ainsi que d’un DP100 Super Distortion dans le pont.

Comme pour toutes les Jaguar, les commandes sont puissantes et un peu écrasantes au début, mais elles s’ajoutent à une énorme polyvalence. Tout d’abord, vous disposez d’un contrôle de volume pour chaque micro (plutôt qu’un seul volume principal comme c’est le cas sur les Jaguar), ainsi que d’un contrôle de tonalité principal, avec un sélecteur à trois voies. Viennent ensuite les classiques commutateurs à double circuit pour la partie principale et la partie rythmique. Il faut s’y habituer, mais cela devient finalement une seconde nature.

Cette Jaguar est équipée d’un pont Adjusto-Matic en chrome noir, d’un cordier tremolo flottant et d’un bouton de verrouillage, tandis que les tuners scellés de Gotoh maintiennent cette guitare bien accordée (tant que vous ne faites pas de piqué toutes les quelques secondes). Enfin, il est livré dans un très bel étui noir en écaille de tortue, qui comprend un livre sur Kurt Cobain en édition limitée produit par Fender, avec des photos et de nombreuses discussions sur Nirvana et la légende elle-même.

Lisez aussi :  Martin DRS2 : Avis et Test complet

Son et tonalité

Avec autant de commandes, il est toujours difficile de résumer tous les sons que la Jaguar est capable de produire, mais soyez assuré que les excellents micros et la construction permettent d’obtenir un son haut de gamme. Le DP100 Super Distortion délivre exactement ce qu’il suggère : un son énorme, agressivement distordu, qui reste clair et contrôlé même au niveau de gain le plus élevé. C’est génial pour tout ce qui va de Maiden à Nirvana et au-delà. Le manche du PAF est moins axé sur la distorsion qui fait fondre les visages que sur l’obtention d’un son chaud et naturel, qui convient bien au rock classique, au blues et même au jazz lorsqu’il est joué proprement.

Conclusion

Dans l’ensemble, il y a très peu de choses à ne pas aimer, que vous soyez un fan inconditionnel de Kurt Cobain, amoureux de Nirvana, ou que vous appréciiez simplement un Fender classique très polyvalent et facile à jouer. La construction et le son justifient le prix, tandis que les extras ajoutés sont une touche agréable.

Évaluez cet article
[Total: Average: ]

Guide comparatif des meilleures guitares
Logo