Jackson JS22-7 Dinky : Avis et Test complet

Il n’est pas difficile de trouver une bonne guitare électrique à 7 cordes, mais il faut aussi respecter un budget serré. Eh bien, les choses deviennent un peu plus difficiles. C’est alors que notre attention se tourne vers des marques comme Jackson, qui a toujours un modèle abordable sous la main qui ne craint pas, quel que soit le nombre de cordes. Le Dinky JS22-7 est l’un d’entre eux, alors regardons de plus près…

Corps et manche

Tous ceux qui connaissent les guitares Dinky de Jackson seront à l’aise avec la JS22-7. Il a la même forme de corps élégante, double cutaway, permettant un grand accès à la plus haute des 24 frettes jumbo. Avec une longueur d’échelle de 26,5″, ce corps est fabriqué en peuplier massif et présente une table arquée, qui est un peu difficile à voir sur les photos – mais elle est là et ajoute de la profondeur à cette guitare abordable.

Le corps est fini dans un noir gothique profond avec un revêtement mat furtif, c’est donc simple mais sophistiqué. Le manche monobloc est fabriqué en érable dur, avec une construction boulonnée robuste et un renfort en graphite. Il est fin et satiné, et possède un rayon de courbure de 12 à 16 pouces, ce qui permet d’atteindre facilement la vitesse et le confort.

Ce manche est surmonté d’une touche en amarante, parsemée d’incrustations en forme de dents de piranhas, tandis que la poupée porte la pointe classique des Jackson. En fin de compte, pour ce qui est une guitare « bon marché », Jackson a créé quelque chose de très louable qui joue bien, a une belle apparence et est joliment fini – pas de défauts majeurs ou de frettes pointues ici.

Lisez aussi :  Ibanez AW54OPN : Avis et Test complet

Caractéristiques techniques

Pour moins de 200 euros, vous ne pouvez pas attendre beaucoup plus que des micros de série et c’est exactement ce que la JS22-7 vous offre, avec deux humbuckers passifs haute performance conçus par Jackson pour les guitares à 7 cordes. Placés en position manche et chevalet, ces deux instruments peuvent être sélectionnés individuellement ou ensemble via le sélecteur à trois voies, tandis qu’un réglage principal du volume et de la tonalité fait le reste. Elles ne sont pas en pot, donc elles peuvent être un peu grinçantes, mais elles font le travail.

La poupée est équipée d’un jeu d’accordeurs scellés en fonte noire (configuration 3+4) conçus par Jackson, qui sont faciles à utiliser, bien qu’un peu susceptibles de se désaccorder. À l’extrémité de la guitare, vous trouverez un chevalet réglable à travers le corps, qui permet de garder l’accord aussi serré que possible avec un long sustain, ce qui est un compromis équitable pour une compresse sans punch.

Son et tonalité

Tout cela se résume à une guitare au son plutôt décent. Elle est loin de certains des modèles haut de gamme de notre tableau des 7 cordes, et n’a pas la complexité que vous pourriez souhaiter, mais pour la pratique et le jeu, elle est très bonne.

Vous pouvez obtenir une bonne clarté sur le micro manche, tandis que le pont est agressif en distorsion. Le son peut devenir un peu boueux avec un gain plus élevé, surtout en utilisant des réglages très bas, mais on peut s’y attendre à ce prix. Le sustain fourni par le pont est un bonus pour les solos foudroyants.

Lisez aussi :  Ibanez AEL152ETBS ­: Avis et Test complet

Conclusion

La JS22-7 a quelques problèmes, y compris de la boue et des erreurs d’accordage occasionnelles, mais pour une guitare à 7 cordes aussi abordable, il est difficile de trop la critiquer. La construction et la jouabilité sont excellentes, ce qui la rend bien adaptée à des modifications après-vente, bien que dans son état actuel, elle fonctionne bien pour un débutant dans le monde des gammes étendues, ou pour quelqu’un qui veut juste une 7-cordes à avoir à la maison/studio pour quand l’inspiration frappe !

Évaluez cet article
[Total: Average: ]

Guide comparatif des meilleures guitares
Logo