Jackson Soloist SLAT8 : Avis et Test complet

Non, tu n’es pas ivre – le manche est tout déréglé. Mais lorsque vous commencerez à jouer avec la SLAT8, vous comprendrez pourquoi Jackson a opté pour une conception à échelles multiples. Faisant partie de la célèbre série X de la marque, la SLAT8 est une impressionnante guitare à 8 cordes, qui met l’accent sur les performances et l’ergonomie. Cela ne veut pas dire qu’ils se sont relâchés sur le plan de l’esthétique ou du son, mais… allons voir ça.

Corps et manche

Abordons d’abord le point principal de la discussion – le manche à écailles multiples. Au sommet du manche en érable d’une seule pièce (qui a été renforcé avec du graphite pour plus de stabilité), se trouve une touche en palissandre foncé liée, avec 24 frettes géantes. Ces frettes sont en éventail, ce qui signifie que vous obtenez une longueur d’échelle allant de 26″ du côté des aigus à 28″ du côté des basses. Cela permet une expérience de jeu plus ergonomique, même s’il faut un peu de temps pour s’y habituer si vous n’en avez jamais joué.

Ailleurs, avec la construction du corps du manche, le corps en bois de l’archet est taillé selon la forme familière du Jackson Soloist et fini dans un très beau noir brillant. Il semble très bien construit et le frettage est excellent, même si dès le départ, on ressent le besoin d’un bon réglage pour optimiser l’action. Mais lorsqu’elle est manipulée, c’est l’une des cordes 8 les plus faciles que nous ayons vues.

Lisez aussi :  Yamaha GL1 : Avis et Test complet

Caractéristiques techniques

L’Omen-8 est sonorisé par deux humbuckers Schecter Diamond Plus, placés en position chevalet et m

Lorsque l’on commence à demander 1 000 euros, on s’attend à un bon matériel, et le SLAT8 est à la hauteur dans ce domaine également. Il est équipé de deux micros, tous deux EMG 909s avec des humbuckers passifs dans le manche et le pont. Les commandes sont simples, avec un seul réglage de volume et de tonalité, tandis qu’un sélecteur à trois voies vous permet de choisir votre micro.

Le pont de la SLAT8 s’adapte à la conception multi-échelles en décalant les selles individuelles, tandis qu’à l’autre extrémité, le sillet est également incliné pour la même raison. Cette guitare est équipée d’un jeu d’accordeurs scellés moulés sous pression qui fonctionnent bien pour rester en accord, bien qu’il soit dommage de ne pas voir d’étui dans la boîte – cela aurait été un ajout intéressant pour ce prix.

Son et tonalité

Le mot qui vient d’abord à l’esprit avec le SLAT8 est l’équilibre. Tout semble équilibré dans toutes les gammes, avec un son légèrement compressé, comme on peut s’y attendre de la part des EMG. Joué en mode clair, il offre un son net, brillant et moderne, alors qu’en mode distordu, il est vraiment lourd – la partie basse est charnue mais articulée, et les aigus sont clairs et précis. Combiné à la conception à échelles multiples, il est idéal pour les déchiqueteurs en concert.

Conclusion

Le manche à écailles multiples ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais si vous parvenez à vous habituer à la sensation initiale étrange, la SLAT8 de Jackson est vraiment un plaisir à jouer, grâce à son manche mince, à son excellent frettage et à sa sonorité précise et équilibrée. Ce n’est pas une guitare bon marché, mais elle en vaut largement le coût.

Évaluez cet article
[Total: Average: ]

Guide comparatif des meilleures guitares
Logo